Rechercher
  • Christine Barris

3 idées fausses sur la naturopathie

Dernière mise à jour : 23 sept. 2021


1- Si je consulte un naturopathe, il va me conseiller de prendre des compléments alimentaires qui vont me couter une fortune


C'est le cas pour certains , mais pas tous! Nous sommes nombreux à travailler en priorité sur un rééquilibrage alimentaire et émotionnel, car ce sont à mon sens les principaux piliers d'une bonne santé.

Certains naturopathes dont je fais partie s'inspirent du courant hygiéniste qui prône une approche peu interventionniste, partant du principe qu'une alimentation adaptée aux besoins physiologiques des personnes leur permet de couvrir leurs besoins en nutriments et d'éviter les surcharges en toxines. De plus, l'énergie qui ne sera pas gaspillée à la digestion de repas inadaptés sera disponible pour éliminer correctement les déchets.



2- Les plantes c'est naturel donc sans risque, je n'ai pas besoin d'être conseillé


Naturel ne veut pas dire sans risque, surtout si on suit un traitement médicamenteux en parallèle. Car certaines plantes ne font pas bon ménage avec certains traitements .

Par exemple, il ne faut pas prendre de Griffonia (plante adptogène) en même temps que des antidépresseurs. Il peut également avoir un effet sédatif à forte dose.

Le millepertuis (régulateur de l'humeur) peut entrainer une diminution de l'efficacité des contraceptifs oraux et d'autres médicaments. Il est également photosensibilisant.

Le plasma de quinton hypertonique est fortement déconseillé en cas d'hypertension, d'insuffisance rénale ou de problèmes cardiovasculaires.

Certaines huiles essentielles peuvent être toxiques pour le foie, elles doivent donc être utilisées à faible dose et sur une durée très courte.

Il ne s'agit ici que de quelques exemples, mais la liste des plantes qui peuvent présenter un risque dans certaines circonstances est longue. Faites vous conseiller pour les prendre en toute sécurité.



3- Pour apaiser mes symptômes et me sentir mieux, il me suffit d'avoir recours à quelques compléments alimentaires et le tour est joué


Cela serait en effet bien pratique, mais ça n'est pas aussi simple!

Un complément doit être utilisé pour ce qu'il est: un complément. Aucun d'entre eux ne remplace une alimentation adaptée à nos besoins physiologiques, une activité physique modérée en alternance avec du repos, et un bon équilibre émotionnel.

Les compléments alimentaires vous aideront ponctuellement à combler quelques carences, à drainer un surplus de toxines ou encore à passer un cap difficile, mais vous devrez vous aussi avant tout prendre conscience qu'une bonne hygiène de vie est indispensable à un bien être durable.



45 vues0 commentaire