top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurChristine Barris

Le chocolat, ami ou ennemi?

Dernière mise à jour : 2 mars 2023


Le chocolat, ami ou ennemi

On entend et on lit beaucoup de choses sur le chocolat.


Certains disent même que c'est un super aliment, car il comblerait nos carences en magnésium.

D'autres disent qu'il vaut mieux en faire une consommation modérée, en raison de sa richesse en graisses et en sucre....


Tout cela est vrai, mais cela doit être affiné et complété en tenant compte d'une part du type de chocolat dont il est question (noir, au lait, ou blanc), d'autre part en s'intéressant plus précisément aux différentes substances qu'il contient.



Comment est-il fabriqué


Tout d'abord, rappelons que le chocolat est fabriqué à partir des fèves de cacao, elles mêmes issues d'un arbre appelé cacaoyer.

Elles sont dans un premier temps fermentées, puis séchées, torréfiées et enfin broyées, jusqu'à obtenir une pâte épaisse.

On a alors deux options:

Soit on sépare les éléments solides et liquides (le beurre et la poudre de cacao), soit on choisit d'utiliser cette la pâte en l'état, en y ajoutant d'autres ingrédients comme de la graisse végétale, du lait, du sucre...


Comme pour le café, les fèves de cacao ont des origines géographiques différentes, ce qui leur confère des saveurs bien spécifiques en fonction du terrain sur lequel elles sont cultivées, et du climat dont elles bénéficient.



Trois grandes familles de chocolat

On distingue le chocolat noir, au lait ou blanc.


Le chocolat noir est celui qui contient le plus de cacao. Selon la législation, le chocolat noir doit contenir au minimum 26% de beurre de cacao et 14% de cacao sec dégraissé

Il est donc plus pauvre en sucre que les deux autres catégories.


Le chocolat au lait contient également du beurre de cacao, auquel on ajoute des produits laitiers et davantage de sucre que dans le chocolat noir.


Quant au chocolat blanc, c'est celui qui contient le moins de beurre de cacao, et le plus de produits laitiers et de sucre.


Quelles sont les vertus du chocolat ?


Le chocolat noir en riche en magnésium, c'est vrai.

Il contient également d'autres minéraux tels que le cuivre, le fer, le manganèse, ainsi que du zinc, du phosphore et du sélénium.

Il renferme également des fibres (qui favorisent le transit intestinal) et des vitamines du groupe B, essentielles au bon fonctionnement du système nerveux.


Il contient aussi des antioxydants, comme les polyphénols qui font partie de la grande famille d'antioxydants: les flavonoïdes.

Rappelons que les antioxydants aident à combattre les stress oxydatif et, par conséquent, permettent de lutter contre le vieillissement prématuré de nos cellules, qui est responsable de diverses maladies.


Bien entendu, les teneurs en nutriments cités ci-dessus sont plus faibles pour les chocolats au lait et blancs, puisqu'ils sont moins riches en cacao que le noir, et plus riches en produits laitiers et en sucre.



Il n'a pas que des qualités...


Tout d'abord rappelons que le chocolat, qu'il soit noir, au lait ou encore blanc, est riche en graisses saturées. Elles proviennent du beurre de cacao, ou des produits laitiers qui y sont ajoutés pour les versions au lait et blanc.


Les graisses saturées représentent un risque pour la santé cardio vasculaire, on en a de plus en plus conscience.

Une consommation excessive de chocolat peut entraîner une augmentation du taux de cholestérol et des risques accrus de diabète.


Mais ce qui est moins connu, c'est qu' elles encrassent également le foie.

Le foie est l'un des principaux organes de notre système digestif (il sécrète la bile qui permet la digestion des graisses). Une consommation excessive de chocolat entraine donc des troubles digestifs.


Mais il a également d'autres fonctions importantes dans l'activité de notre organisme, comme le métabolisme des lipides (il fabrique le cholestérol), des glucides (il stocke le glycogène), la synthèse de certaines protéines, le stockage de certaines vitamines...etc.

On entend souvent qu'une consommation excessive de chocolat entraine de l'acné ou des migraines, c'est vrai. Il s'agit de troubles qui sont en grande partie liés à l'encrassement du foie. Le cacao contient également une substance nocive pour le foie, la théobromine. Il s'agit d'une molécule de la famille des alcaloïdes, comme la morphine ou encore la caféine.

Plus le chocolat est riche en cacao, plus il en contient. Le chocolat noir est donc celui qui en contient le plus.

On peut donc se demander s'il est vraiment judicieux de favoriser sa consommation, au détriment du chocolat au lait qui a dans l'opinion moins bonne réputation...

Bien entendu, une consommation modérée et occasionnelle de chocolat noir est tout à fait acceptable. Mais il faut avoir conscience qu'un excès est néfaste pour notre foie.



Pour conclure...


Le chocolat contient donc des nutriments intéressants comme des minéraux et des antioxydants, c'est vrai. Mais cela ne rend pas pour autant sa consommation nécessaire, dans la mesure où ces mêmes nutriments sont contenus en proportion importantes dans les fruits et les légumes.


Il contient par contre des substances nocives pour notre organisme, si elles ne sont pas consommées avec modération.


Le chocolat doit donc avant tout rester ""un aliment plaisir, que l'on déguste occasionnellement.


Il me semblait important de clarifier ces points afin de faire le tri dans les idées reçues au sujet du chocolat, que l'on nous présente parfois de façon exagérée comme un aliment essentiel pour notre équilibre (de par sa teneur en magnésium... qui a bon dos!).


Si vous souhaitez faire un bilan complet et personnalisé de votre alimentation, n'hésitez pas à me contacter.



83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page