Rechercher
  • Christine Barris

Dans les légumes d'hiver, demandez le panais!

Dernière mise à jour : 6 oct.


panais

Légume ancien un peu oublié, il revient chez nos maraîchers et nous permet de varier nos menus d'hiver, tout en nous faisant du bien.

Le panais est un légume racine, cousin de la carotte, dont la saveur est pourtant bien différente, mais tout aussi douce voire même encore plus.

En effet le panais contient davantage de glucides que la carotte.


Le panais est riche en minéraux et vitamines, excellents pour prendre soin de notre organisme au moment où nous en avons bien besoin, c'est à dire lorsque les températures chutes et nous rendent plus vulnérables aux infections.


Pour vous convaincre des bienfaits du panais, et vous encourager à le consommer, voici ses principales vertus.


Le panais est:


Riche en potassium

Un minéral essentiel à une bonne santé artérielle.

Consommé régulièrement (plusieurs fois par semaine), il contribue à faire baisser la tension.


Source de magnésium

Le magnésium participe entre autres au fonctionnement normal du système nerveux, à la contraction musculaire, à la santé osseuse et dentaire.

Il contribue à réduire la fatigue liée au stress.


Source de vitamine B1

La vitamine B1, appelée aussi thiamine, fait partie d'un coenzyme nécessaire à la production d'énergie, principalement à partir des glucides que nous ingérons.

Comme toutes les vitamines du groupe B, elle participe au bon fonctionnement du système nerveux,

C'est donc une alliée précieuse en période de stress.


Riche en fibres

Le panais est particulièrement riche en fibres, notamment en cellulose, qui permet de favoriser le transit intestinal.

En effet en absorbant l'eau, la cellulose augmente le volume des selles, ce qui en facilite l'évacuation.

Les fibres permettent également de favoriser la sensation de satiété, donc de manger moins! Intéressant lorsqu'on souhaite perdre du poids.


Source d'antioxydants

On trouve en effet des quantités intéressantes de vitamines C et E, ainsi que de flavonoïdes, dans les panais.

Les anti oxydants sont indispensables pour lutter contre les radicaux libres, ces molécules néfastes produites par la pollution, le tabac, les additifs alimentaires, ou encore le stress.

La vitamine C contribue également à améliorer les défenses immunitaires, et favorise l'absorption du fer.


Alcalinisant

De nos jours notre alimentation riche en produits animaux, produits laitiers divers (yaourts, fromage, crème, beurre...), sucreries, plats industriels...etc génère beaucoup d'acidité pour notre corps.

L'excès d'acidité est responsable entre autres de troubles inflammatoires (douleurs articulaires, tendinites...etc), et joue également un rôle sur notre humeur.

Nervosité, irritabilité, hyperactivité sont généralement des signes d'acidité de l'organisme.

Le panais au contraire est alcalinisant, il permet donc de compenser l'acidité s'il est consommé régulièrement, comme la plupart des légumes et fruits.

Notre alimentation devrait se composer à 70% minimum de produits alcalinisants ou neutres (c'est à dire de fruits et légumes), et à 30% seulement de produits acidifiants comme la viande, les charcuteries, le fromage, les sucres et céréales raffinés...


Bien le choisir

Le panais doit être relativement ferme, c'est un gage de fraîcheur. Sa peau ne doit pas être tâchée.

Il existe sous différentes formes: long (c'est le plus courant, de la même forme que les carottes) ou rond.

Préférez les de taille moyenne: trop petits ils sèchent rapidement, trop gros il seront fibreux et moins agréables à consommer.


Comment le consommer

Le panais est excellent en purée, simplement cuit à la vapeur, puis mixé.

On peut ajouter un peu de crème végétale (du type "Amande cuisine ou riz cuisine) pour lier le tout. Il est conseillé de le peler pour une texture plus onctueuse.

Vous pouvez également ajouter quelques pommes de terres ou patates douce à votre purée pour varier les goûts et les textures.


Le panais peut également se consommer cru, rapé dans une salade.

Il se marie bien avec les carottes, les pommes, les raisons secs.


En tant que naturopathe et iridologue certifiée, je vous propose des méthodes naturelles pour favoriser les conditions de votre bien-être.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout