top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurChristine Barris

L'alimentation anti oxydante

Dernière mise à jour : 11 mars


alimentation anti oxydante


L'alimentation anti-oxydante permet de lutter contre les phénomènes qui accélèrent le vieillissement.

Elle nous permet donc de le ralentir, et de mieux vieillir.


Qu'est ce qu'un anti-oxydant


Les antioxydants sont des composés présents dans de nombreux aliments la plupart d'origine végétale, qui aident à protéger les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres.


Les radicaux libres sont des molécules produites naturellement dans le corps, mais dont la production peut être augmentée par le stress, la pollution, le tabac et une mauvaise alimentation

En excès, ils peuvent endommager les cellules et accélérer leur vieillissement. Ils peuvent aussi favoriser le développement de certaines maladies dites de civilisation.


Une alimentation riche en antioxydants peut aider à neutraliser les radicaux libres et à réduire les dommages oxydatifs dans le corps, responsables du vieillissement de la peau et des cellules.


Lorsque la peau est exposée au soleil, cela génère une augmentation de la production de radicaux libres. Il est donc important de consommer davantage d'anti oxydants afin de compenser les radicaux libres et protéger la peau du vieillissement prématuré.


Qu'est-ce qui entraîne la production de radicaux libres?


Plusieurs phénomènes entrainent une augmentation des radicaux libres:


  • le soleil

  • stress

  • la pollution

  • le tabac


Les personnes soumises à cette situation doivent donc être particulièrement attentives à leur consommation d'anti oxydants.


Quels sont les principaux nutriments anti oxydants


Certaines vitamines: A, C et E


Certains minéraux: zinc et sélénium


Certains acides gras polyinsaturés: Oméga 3




Où les trouver : Les aliments anti-oxydants



La vitamine C


L'une des principales vitamines anti oxydantes par excellence, elle permet de réduire le stress oxydatif et de prévenir l'apparition de certains maladies chroniques.


Elle participe aussi activement à notre système immunitaire, en favorisant le développement des globules blancs qui luttent contre les infections.


Elle est nécessaire à la synthèse du collagène, qui participe à la beauté de la peau, mais protège aussi nos tendons.


Et elle est indispensable à l'absorption du fer, notamment la forme non héminique issue du végétal, ce qui contribue à l'anémie.


La vitamine C est hydrosoluble, notre organisme ne peut pas la stocker. Le surplus de consommation est éliminé via les urines.

Il est donc nécessaire d'en apporter régulièrement par l'alimentation afin de faire face aux besoins du corps.


On la trouve principalement dans:

Les agrumes (oranges, les citrons), les petits fruits rouges (les fraises, les framboises les mures ou les myrtilles), les kiwis, les ananas, les poivrons, les épinards.


La vitamine C est l'une des plus fragiles.

Elle s'oxyde très rapidement à l'air et craint la chaleur. Pour garder toute leur vitamine C aux aliments que vous consommez, mangez les crus, et rapidement après les avoir pelés ou coupés.



La vitamine E


Puissant anti oxydant, la vitamine E aide également à prévenir l'oxydation du cholestérol LDL ("mauvais" cholestérol) et à réduire ainsi le risque de formation de plaques d'athérosclérose.


La vitamine E est une vitamine liposoluble, qui est stockée dans notre organisme, en particulier dans le tissu adipeux (graisse), le foie et les muscles. Notre corps peut puiser dans ces réserves lorsque les besoins en vitamine E ne sont pas entièrement satisfaits par l'alimentation. il est toutefois indispensable de reconstituer régulièrement ce stock.


On la trouve principalement dans:

Les corps gras, comme les huiles végétales (olive, tournesol), les noix, les graines diverses et les avocats.


La vitamine E est elle aussi sensible à l'oxydation.

Toutefois, elle craint moins la chaleur que la vitamine C. Elle supporte une cuisson à une température modérée.



La vitamine A


Outre son action anti oxydante, elle est essentielle à la vue, à la croissance des os et des dents, et au renouvellement cellulaire de la peau.


Tout comme la vitamine E, la vitamine A est également une vitamine liposoluble qui se dissout dans les graisses. Elle est stockée an grande partie dans le foie.

Malgré la présence de réserves, ces dernières ne sot pas inépuisables et doivent être reconstituées régulièrement grâce à l'alimentation.


On la trouve principalement dans::

Les légumes et les fruits de couleur orange ou rouge, comme les carottes, les patates douces, les abricots, les mangues et les poivrons rouges.


Tout comme la vitamine C, la A est sensible à l'air et à la chaleur.


Ces aliments contiennent en fait du bêtacarotène, qui se transforme en vitamine A dans l'organisme.

Le bêtacarotène fait partie de la famille des caroténoïdes, qui compte de nombreux autres anti oxydants comme par exemple le lycopène qui donne leur couleur rouge à la tomate et à la pastèque.

Contrairement au bêtacarotène, le lycopène, lui,, est mieux absorbé par l'organisme après cuisson. Il est donc préférable de consommer les tomates cuites (entières ou sous forme de sauce), pour profiter pleinement du lycopène qu'elles contiennent.



Le sélénium


Le sélénium est un constituant essentiel de plusieurs enzymes antioxydantes sécrétées par l'organisme notamment la glutathion peroxydase.

Ces enzymes aident à neutraliser les radicaux libres, réduisant ainsi les dommages oxydatifs et protégeant les cellules contre le stress oxydatif.


Il joue un rôle essentiel dans le système immunitaire, en favorisant la production des lymphocytes T (impliquées dans l'immunité adaptative).


On le trouve principalement dans:

Les noix du Brésil, les graines de tournesol, les poissons, les crustacés, la volaille et les œufs.



Le zinc :


Outre ses vertus antioxydantes, le zinc participe également à de nombreuses fonctions dans l'organisme, notamment le bon fonctionnement du système immunitaire, et la beauté de la peau.


On le trouve principalement dans:

Les huîtres, les fruits de mer, les graines de citrouille, les légumineuses



Les oméga-3


Ce ne sont pas des antioxydants à proprement parler, mais ils ont un effet anti-inflammatoire.


Il faut savoir que l'inflammation chronique est associée à des dommages oxydatifs.

En réduisant l'inflammation, les oméga-3 peuvent indirectement contribuer à réduire les niveaux de stress oxydatif, donc avoir un effet anti oxydant.


On le trouve principalement dans::

Les poissons gras (comme le saumon, le maquereau et les sardines), les graines de lin, de chia, les noix, l'huile de noix et de colza.



Les solutions naturelles pour lutter contre les anti-oxydants


En parallèle de l'alimentation, d'autres solutions naturelles existent pour limiter l'oxydation et le vieillissement prématuré qui y est associé.



Retrouver tous mes conseils pour gérer le stress naturellement.


En conclusion


Une alimentation anti oxydante est une alimentation qui contient des fruits et légumes en abondance, des huiles végétales, des oléagineux et des graines de toutes sortes.


Pour plus d'efficacité, il est nécessaire d'intégrer ces mesures diététiques dans une meilleure hygiène de vie globale, favorisant la pratique régulière d'une activité physique d'intensité modérée, un bon sommeil en quantité et en qualité, et la gestion du stress par des techniques de relaxation comme la sophrologie ou la réflexologie plantaire.





45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page