Rechercher
  • Christine Barris

DETOX DE PRINTEMPS

Dernière mise à jour : 23 sept. 2021


A la sortie de l’hiver, le corps a besoin d’éliminer toutes les toxines accumulées durant l’hiver.


Mais attention, une vraie détox est un programme complet, qui passe par l’alimentation bien sûr, mais aussi l’activité physique douce, la relaxation,… et d’autres méthodes naturelles que nous allons voir ensemble.


Tout d’abord, il faut savoir que le corps est doté d’organes émonctoires, c’est à dire chargés d’éliminer les déchets. Votre organisme se détoxifie donc en permanence.

Mais lorsque la quantité de déchets est trop importante, ou lorsque certains de ces organes émonctoires deviennent paresseux, les toxines s’accumulent.


En hiver, on a tendance à manger des aliments plus nourrissants et à sortir moins, le nettoyage de Printemps prend alors tout son sens.


Une cure détox se pratique généralement sur une période de 3 semaines.

Il faut éviter d’entreprendre ce genre de nettoyage lorsqu’on se sent trop fatigué, car la stimulation des organes émonctoires demande de l’énergie.

Le mieux étant d'être accompagné d'un thérapeute qui évaluera votre niveau d'"encrassement" mais aussi d'énergie, et vous proposera un programme détox adapté à vos besoins et à vos capacités du moment.



Quels sont les moyens dont on dispose pour nettoyer son organisme :

L’alimentation


La première des choses à faire est de limiter l’apport de toxines, on adoptera donc une alimentation hypotoxique :

Pour faire simle:

Supprimer les charcuteries, sucres raffinés, alcool, beurre et crème fraiche…

Favoriser les fruits et légumes de saison, de préférence bio (les pesticides encrassent l’organisme). Les fruits qui favorisent l’élimination sont notamment la betterave, la carotte, les asperges, les poireaux, le radis noir, le céleri rave...

Privilégier les cuissons à la vapeur, et ajouter un peu d’huile d’olive ou de colza ou de noix crue.

Limiter les viandes rouges ou blanches, les poissons, fruits de mer et les œufs : ne pas en manger à tous les repas, et si possible pas tous les jours.

Limiter également les féculents, et les choisir si possible complets ou semi complets. On évitera la baguette, les biscottes, le riz blanc, les pâtes blanches…

Boire 1,5L d’eau par jour, y compris des infusions.


Grâce à ce mode d’alimentation, vous allez non seulement éviter l’apport de toxines, mais également mettre au repos votre système digestif.


Un autre moyen de mettre le système digestif au repos, c’est la monodiète.

Moins contraignante que le jeûne, mais néanmoins efficace , elle consiste à ne manger qu’un seul aliment sur un repas, une journée ou 3 jours maximum.

Les plus courantes sont les monodiètes de pommes ou de carottes. Vous pouvez manger l’aliment sous toutes ses formes et à volonté (cru, cuit, en purée, en jus, séché).

L’activité physique douce


Elle permet de s’oxygéner, de se relaxer. Bouger, surtout dans la nature, ça fait du bien au moral !

Elle devra bien entendu être adaptée à votre forme physique du moment, sinon c'est contre productif.

Cette activité se pratiquera en alternance avec du repos, indispensable pour recharger les batteries. Car rappelons le, sans énergie, l'élimination des toxines ne pourra pas se faire correctement.

La relaxation


Lorsqu’on fait une cure détox, il est important de nettoyer également notre intérieur de toutes les pensées négatives, les colères refoulées, les frustrations. Tout cela génère des blocage, notamment au niveau du foie. Donc pas de détox réussie sans un esprit apaisé.


Pour cela vous pouvez pratiquer des exercices de respiration, de la méditation, de la cohérence cardiaque, des séances de réflexologie…En plus du bien être qu’elle vous apportera, la réflexologie permet également de stimuler l’activité des organes émonctoires.


Les contacts avec la nature vous feront le plus grand bien : qui n’a jamais ressenti tous les effets positifs et relaxants d’une ballade en forêt ou dans la montagne, ou bien en bord de mer ? Prenez le temps d’apprécier les paysages, de vous imprégner des sensations que vous procurent le bruit du vent dans les feuilles, les vagues qui viennent s’échouer dans les rochers, les odeurs...

Les plantes


Certaines plantes ont la capacité de stimuler nos organes émonctoires.

Je vous conseille de les prendre plutôt sous forme de tisanes ( 3 tasses par jour) ou de gemmothérapie, plus douces pour votre organisme que les autres formes de phytothérapie.

Les plantes qui favorisent le drainage sont entre autres le romarin, le bouleau, ou encore le pissenlit.

Autre alliée de choix en cette saison : la sève de bouleau fraîche.

Outre son action détoxifiante du foie et des reins, elle est également reminéralisante.

La bouillotte chaude


Pour stimuler votre foie en douceur, appliquez lui une bouillotte chaude après le repas, pendant une vingtaine de minutes. La chaleur sera également propice à une bonne digestion et à la relaxation.


Bonne détox de Printemps!

234 vues0 commentaire