Rechercher
  • Christine Barris

Les alternatives au sucre blanc

Dernière mise à jour : 23 sept. 2021


Le sucre agit comme une drogue, il est très addictif. Nous sommes nombreux à en avoir déjà fait l'expérience!

La consommation de sucre procure dans un premier temps du plaisir, puis une dépendance, et l'envie d'y revenir pour combler ce manque. Un cercle vicieux dont on a du mal à sortir.


Malheureusement les effets du sucre ne sont pas sans conséquences sur notre santé: surpoids, obésité, augmentation des triglycérides, diabète de type 2, acidification de l'organisme dont on sait qu'elle est la l'origine de nombreuses maladies, mais aussi inflammations intestinales pouvant entrainer une hyperperméabilité.

Vous trouverez plus d'informations sur le microbiote intestinal et ses conséquences sur notre immunité dans mon article https://www.harmonienaturo.net/post/pour-une-bonne-immunit%C3%A9-des-intestins-en-bonne-sant%C3%A9.


Vous l'aurez compris, un excès de sucre peut entrainer des troubles plus ou moins importants. Alors comment l'éviter?

Tout d'abord, en limitant notre consommation d'aliments tout prêts, car ils contiennent souvent des sucres cachés. D'ailleurs ils ne sont pas toujours là où on les attend.... Vous ne serez pas surpris d'en trouver dans les biscuits et gâteaux par exemple, mais savez vous qu'il y a aussi dans les soupes toutes prêtes, les sauces tomate, charcuteries, bouillons cubes ou encore dans certaines conserves de légumes? Les industriels y ont recours car cela améliore la saveur des produits ainsi que leur conservation.

Attention également aux boissons, notamment les sodas et jus de fruits, qui en contiennent des quantités élevées.


Etant donné qu'il n'n'est pas toujours facile de décrypter leur présence sur les étiquettes, voici quelques exemples d'appellations qui correspondent à la présence de sucres: glucose, dextrose, maltose, saccarose, fructose, maltodextrine, amidon, jus de canne...la liste n'est pas exhaustive.


Plusieurs études ont révélé que 90% des sucres que nous consommons sont issus de produits transformés. Donc en privilégiant les aliments bruts et frais, préparés maison, vous limitez significativement votre apport en sucres.


Concernant la part de sucres que vous consommez "consciemment", c'est a dire ceux que vous ajoutez dans vos boissons ou pour confectionner vos pâtisseries, vous disposez de différentes alternatives au sucre blanc comme le sucre de coco, la stévia ou encore le sirop d'agave.

Leur principal intérêt est d'afficher un index glycémique faible à modéré, ce qui évite les pics d'insuline qui fatiguent le pancréas et entrainent une prise de poids.


Autres alternatives, les sucres complets de type Rapadura (jus de canne séché) ou Muscvovado (sucre intégral), dont l'index glycémique est modéré mais qui présentent surtout l'avantage d'être riches en minéraux (puisque non raffinés), favorisant le métabolisme des glucides lors de leur digestion. De plus, leur pouvoir sucrant étant supérieur à celui du sucre raffiné, cela permet d'en limiter la consommation.


Et pour calmer les envies de sucré en fin de repas ou en cours de journée, n'hésitez pas à vous tourner vers les fruits secs déshydratés de type figues, abricots, dattes ou encore bananes séchées. Leur goût sucré est naturellement prononcé, et ils sont très riches en minéraux. Idéal pour se faire plaisir en prenant soin de sa santé!




105 vues0 commentaire