Rechercher
  • Christine Barris

Boostez votre système immunitaire!




Avec l'hiver et le froid qui arrivent, comment bien se protéger contre les microbes et virus?


Vous l'aurez remarqué, nous ne sommes pas tous égaux face aux infections.

Certaines personnes traversent l'hiver sans jamais attraper un rhume, alors que d'autres font des infections à répétition.

Qu'est ce qui explique ces différences: L'état de leur système immunitaire!


Il dépend de plusieurs facteurs, notamment l'âge ou encore l'état de santé général.

En effet lorsqu'on avance dans l'âge, nos défenses immunitaires s'affaiblissent et deviennent moins performantes pour combattre les microbes.

Il en est de même chez les personnes dites immunodéprimées, c'est à dire qui souffrent de pathologies chroniques qui affaiblissent leurs défenses immunitaires.



Mais ce ne sont pas les seuls facteurs qui jouent un rôle dans notre immunité, comme nous allons le voir dans cet article.



L'alimentation


Hypocrate disait "que ton aliment soit ton seul médicament".

En effet la nutrition joue un rôle essentiel sur la prévention des maladies


On entend souvent qu'il faut manger équilibré, sainement... Mais qu'est ce que cela signifie exactement?


Tout d'abord, rappelons que le rôle de l'alimentation est d'apporter à notre organisme tous les nutriments essentiels à son bon fonctionnement. L'alimentation doit donc avant tout nous nourrir, et pas seulement remplir notre estomac.


Elle doit pour cela contenir les nutriments dont nous avons besoin:


-Les vitamines A, C, E, qui sont les vitamines antioxydantes (notons que la vitamine C aide à prévenir les infections),

- Les vitamines du groupe B qui nourrissent entre autres le système nerveux,

- La vitamine D, qui comme la C joue un rôle important dans notre immunité


- Les minéraux: calcium, magnésium, sélénium, phosphore, potassium, fer, zinc (essentiel pour une bonne immunité)...etc


- Les acides gras essentiels: omégas 3, 6 et 9 Notre alimentation étant largement assez riche en omégas 6, il est préférable de s'assurer d'un apport suffisant en 3 et 9. Rappelons que ces derniers protègent notre système cardio vasculaire, et que les omégas 3 ont également une action anti inflammatoire.



Une bonne hygiène de vie


L'hygiène de vie englobe différents paramètres: l'alimentation bien sûr, mais aussi l'activité physique, le repos, la relaxation, et la gestion des émotions.


Nous venons d'en parler, l'alimentation est le pilier d'une bonne hygiène de vie.

Mais une alimentation saine ne suffit pas à elle seule à nous assurer d'être en bonne santé.


Une activité physique, adaptée à notre âge et à nos capacités, est à la fois bénéfique pour le corps mais également pour l'esprit.


Du côté du corps, elle améliore la circulation sanguine, le fonctionnement de nos organes émonctoires donc l'élimination des toxines.

Pratiquée en pleine nature =, elle augmente l'oxygénation de nos cellules.

Elle augmente également notre masse musculaire et favorise la coordination de nos mouvement.


Du côté de l'esprit, rappelons que pendant la pratique d' un sport nous sécrétons des endorphines, hormones de la bonne humeur!

De plus, prendre soin de soi fait aussi de bien au moral.


Mais parallèlement à cela, il est essentiel de se ménager des plages de repos.

Un sommeil en quantité et en qualité suffisante est essentiel pour bien récupérer.

Il est également possible de s'octroyer de courtes siestes ou tout simplement des pauses flash dans la journée, à pratiquer avant même de ressentir la fatigue, pour mieux recharger les batteries.


Comment pratiquer une pause flash: asseyez vous le dos bien droit sur une chaise, les pieds bien à plat au sol. Fermez les yeux et pratiquer quelques grandes respirations abdominales en gonflant bien le ventre à l'inspiration (inspirer par le nez, expirer par la bouche), puis expirez fortement et ouvrez les yeux.



Des intestins sains


Savez-vous que 80% de nos cellules immunitaires se trouvent dans les intestins?

Voila pourquoi il est important de prendre soin de ses intestins, surtout à l'entrée de l'hiver.


Le microbiote intestinal, autrefois appelé flore intestinale, est l'ensemble des micro organismes vivant dans l'intestin. Il est composé de 10 000 milliards de bactéries, d'environ 1 000 espèces différentes.


Lorsque l'équilibre entre les différentes espèces de bactéries est rompu, on parle de dysbiose.

Les troubles liés à une dysbiose sont variés: troubles digestifs (ballonnements, gaz, syndrome du colon irritable....), allergies, infections urinaires (cystites), et même maladies auto-immunes en cas de porosité.



Quelles sont les trois principales fonctions du microbiote:


1- Digestion des aliments et assimilation de nutriments issus de la digestion

2- Effet barrière afin que les déchets issus de la digestion ne passent pas dans l'organisme

3- Développement du système immunitaire


Il est donc primordial d'avoir des intestins sains pour rester en pleine forme!



Voici quelques conseils pour prendre soin de ses intestins:


1 - Respecter quelques règles pour assurer une bonne digestion:


* les combinaisons alimentaires: ne pas mélanger féculents et protéines (l'un se digérant en milieu basique et l'autre acide), manger les fruits en dehors des repas (car ils se digèrent plus vite que les autres aliments)


* veiller à se sentir détendu pendant les repas, les émotions négatives et le stress bloquant la digestion


* Bien mastiquer les aliments, en particulier les féculents et les graisses qui se digèrent principalement dans la bouche grâce à l'amylase, la lipase et la ptyaline, des enzymes digestives présentes dans la salive.

* Débuter ses repas par des crudités, qui vont faciliter la digestion grâce aux enzymes qu'elles contiennent.



2 - Consommer suffisamment de probiotiques et prébiotiques


Les probiotiques sont de bonnes bactéries présentes dans les aliments fermentés tels que les légumes lacto fermentés ou encore le kéfir.


Les prébiotiques sont des fibres constituées de glucides non digestibles qui nourrissent les probiotiques; on trouve des prébiotiques dans de nombreux légumes.



3 - Eviter autant que possible le gluten et les produits laitiers.


Le gluten est une protéine présente dans de nombreuses céréales, comme le blé, le seigle, ou encore l'avoine. Elle est irritante pour les intestins.


Quant aux produits laitiers , c'est la caséine présente dans le lait de vache qui est responsable d'inflammations car elle est mal absorbée par la paroi intestinale et provoque ainsi un déséquilibre entre les différentes espèces de bactéries.


Gluten et produits laitiers sont donc responsables d'inflammations des intestins pouvant conduire à une hyperperméabilité, c'est à dire que les toxines qui devraient être éliminées dans les selles pénètrent dans l'organisme.

On est alors face à un risque d'emballement des défenses immunitaires pour lutter contre ces toxines étrangères à l'organisme, avec un risque accru d'allergies et de maladies auto immunes.



4- Manger des aliments crus en quantité suffisante


Lorsqu'un repas est composé majoritairement d'aliments cuits, le système immunitaire se déclenche et se fatigue inutilement.


De plus, une alimentation majoritairement cuite est dénuée d'énergie vitale.

L'organisme tentera alors de combler ce manque d'énergie par des excitants tels que le café, le thé noir, l'alcool ou encore le tabac.

Mais sur le long terme, ces excitants artificiels vont fatiguer davantage l'organisme et c'est le cercle vicieux.


5- Adopter un mode d'alimentation physiologique


C'est à dire une alimentation adaptée à notre système digestif.

Elle devrait être composée à 80% de végétaux ainsi que de noix et graines diverses , et à 20% seulement de produits de tolérance tels que les amidons et les produits animaux.

Il est bien entendu essentiel d'éviter les aliments industriels transformés contenant des additifs chimiques (colorants, conservateurs...),.

Outre ces conseils, il est recommandé avant de réensemencer le microbiote intestinal (par des probiotiques par exemple) de procéder à un nettoyage des intestins.

Pour cela, on conseille par exemple une cure d'argile ou de chlorophylle.



La Phytothérapie


En complément d'une hygiène de vie saine, les plantes peuvent nous donner un petit coup de pouce pour booster notre immunité.

Comme par exemple l'extrait de pépin de raisin, ou encore l'échinacée.

Mais ces plantes doivent rester une aide ponctuelle et les cures ne devront pas excéder 3 semaines.



Les Produits de la ruche


L'apithérapie, ou l'utilisation des produits de la ruche, est une aide précieuse en hiver. Parmi les produits de la ruche les plus utilisés, on retrouve le miel et le pollen, mais aussi la propolis et la gelée royale.


Si le miel et la gelée royale sont produits par les abeilles, le pollen et la propolis sont quant à eux récoltés par ces dernières.


Le miel est produit par les abeilles qui en butinant récoltent le nectar des fleurs (liquide sucré) , puis le rapportent à la ruche où les autres abeilles vont le travailler en le faisant passer plusieurs fois de leur bouche à leur jabot. Le nectar transformé sera alors stocké dans les alvéoles où il sèchera progressivement.


Le miel a de nombreuses propriétés: il est énergétique car très riche en glucides, cicatrisant, antibactérien, et favorise la synthèse de l'hémoglobine dans le sang. Il est également antioxydant: plus il est foncé, plus sa teneur en antioxydants est élevée.

Le miel peut se consommer quotidiennement ou sous forme de cures.


Le pollen est un puissant revitalisant, de par sa richesse en acides aminés, vitamines, minéraux et oligoéléments.

Contrairement au pollen sec, le pollen frais congelé contient également des ferments lactiques.

Il se consomme généralement sous forme de cure (2 cuillères à soupe le matin, éventuellement dans du miel).


La propolis est un antibactérien à large spectre. Il s'agit de l'antibiotique naturel des abeilles. Elle contient des acides aminés, des vitamines notamment du groupe B, des minéraux.... Elle est principalement utilisée pour lutter contre les affections ORL.

Le propolis noire a une action plus puissante et rapide que la propolis blanche.

La propolis se présente sous forme d'extrait liquide ou de gommes à mâcher. Pour booster ses défenses immunitaires, on peut par exemple en faire une cure d'une semaine tous les mois durant la saison hivernale.


La gelée royale est le plus noble des produits de la ruche. Elle est sécrétée par les abeilles nourricières, et elle est utilisée pour nourrir les larves d'abeilles pendant trois jours jours ainsi que la reine, qui elle s'en nourrit exclusivement tout au long de sa vie. C'est ce qui expliquerait en partie sa longévité par rapport aux autres abeilles.


La gelée royale contient des acides aminés, ainsi que des minéraux et des vitamines du groupe B. Grâce à ces nutriments, elle soutient l'organisme lors d'un effort physique ou mental, régule le système nerveux, soulage les troubles hormonaux, et a également des propriétés immunostimulantes, antibactériennes et antivirales.


L'idéal est de la choisir fraîche, d'origine française, et de la consommer sous forme de cure. Pour booster ses défenses immunitaires, on fera sa cure juste avant l'arrivée de l'hiver.



Je vous propose de vous accompagner pour la mise en place d'un programme d'hygiène de vie adapté à vos besoins, qui vous permettra de garder ou retrouver des intestins en pleine forme, et un système immunitaire efficace.









73 vues0 commentaire