Rechercher
  • Christine Barris

FEMINITE: comment prendre soin de soi au naturel

Dernière mise à jour : 23 sept. 2021




La vie de la femme est rythmée par variations hormonales qui ne devraient pas s'accompagner de désagrément, si nous visions dans des conditions physiologiques. Nombre d'entre nous ont vu les symptômes du syndrome prémenstruel fortement diminuer, voir même disparaître, en adoptant une meilleure hygiène de vie, plus en adéquation avec nos réels besoins physiologiques.


L'équilibre féminin dépend en grande partie des hormones, qui peuvent être déstabilisées par des facteurs tels que l'alimentation, la pollution, le stress, les émotions et pensées négatives....


Les axes principaux de l'équilibre féminin


1- L'alimentation

Elle reste la base d'une bonne hygiène de vie. Elle doit d'une part nous apporter tous les nutriments dont nous avons besoin, et d'autre part générer le moins de toxines possible afin de ne pas surcharger nos organes émonctoires (chargés de l'élimination des déchets). Pour cela, elle doit être composée principalement de fruits et légume frais, crus ou cuits à la chaleur douce, et de fruits à coque et graines (amandes, noix, graines de chia, de courge etc...). On veillera à consommer le moins d'aliments transformés possible, pour limiter l'apport d'additifs qui encrassent le foie.


2- L'activité physique

Elle est indispensable à une bonne hygiène de vie, car elle favorise le nettoyage du sang (la circulation sanguine étant activée par le mouvement, le sang passera plus souvent par les filtres des organes émonctoires (foie, reins, poumons...) et sera ainsi mieux nettoyé. Grâce à la transpiration, les déchets seront également éliminés par la peau.

De plus, l'activité physique procure une sensation de bien être qui permet de régule l'humeur sur le long terme si elle est pratiquée régulièrement.


3- L'énergie

Il est important de se ménager des phases de détente et de repos pour recharger notre énergie vitale, qui se trouve diminuée par nos rythmes de vie (surcharge alimentaire, stress, activité intense....).

Pour cela, on veillera à avoir un sommeil satisfaisant en quantité et en qualité, mais aussi à faire des siestes lorsque le besoin s'en fait sentir, ou des balades dans la nature pour leur effet relaxant.

Car lorsque l'organisme n'a pas suffisamment d'énergie, il n'est pas en mesure d'évacuer correctement les toxines, et il s'encrasse. Cela a pour conséquence l'apparition de divers désordres tels qu'une acidification (qui entraîne des pathologies inflammatoires comme les tendinites, l'arthrite, arthrose, gastrite...), une surcharge hépatique (qui conduit à un encrassement du sang: problèmes circulatoires, hypertension, cholestérol, triglycérides, diabète, mais aussi des troubles de la peau comme l'acné ou l'eczéma).


4-L'hydrologie

Il s'agit de l'usage de l'eau, sous forme de bouillotte par exemple. On l'appliquera chaude sur le foie pour le décongestionner ou sur le ventre pour soulager des ballonnements ou des douleurs liées aux règles, et froide sur les reins pour stimuler leur activité d'élimination.

On pourra également se détendre dans un sauna ou un hammam, dont la chaleur active l'élimination des déchets par la peau, et soulage les tensions.

La douche écossaise sera quant à elle un puissant allié pour relancer la circulation sanguine, et lutter ainsi contre les jambes lourdes, mais également stimuler le nettoyage du sang grâce au mécanisme décrit plus haut dans le cadre de l'activité physique.



5- L'équilibre émotionnel

Le stress et les émotions négatives, particulièrement celles que nous n'exprimons pas, affectent certes notre humeur, mais également notre corps. Notre équilibre tout entier s'en trouve perturbé. Il est donc essentiel de s'occuper de soi non seulement sur le plan physique, mais également émotionnel.

Pour cela, on pourra pratiquer des exercices de respiration, de relaxation, de cohérence cardiaque, la réflexologie plantaire, ou encore s'aider des fleurs de Bach.

L'activité physique, pratiquée régulièrement, aidera à apaiser le stress mais aussi à se sentir mieux dans son corps et à se reconnecter avec lui.

Il est également important de nourrir correctement son système nerveux avec les nutriments dont il a besoin pour bien fonctionner (calcium, magnésium, vitamines du groupe B, oméga 3 et antioxydants).

N'hésitez pas à demander conseil à un thérapeute pour un programme alimentaire personnalisé, car si les compléments alimentaires peuvent représenter une aide ponctuelle pour combler des carences, une alimentation appropriée reste la base pour apporter à l'organisme les nutriments dont il a besoin.


Prendre soin de son ventre


Les femmes ont tendance à souffrir de ballonnements ou de constipation, souvent signes d'une mauvaise digestion et d'un foie qui fonctionne au ralenti. Il est pourtant essentiel de veiller à la bonne santé de nos intestins, car ils abritent 80% de nos cellules immunitaires!


Là encore, l'alimentation joue un rôle essentiel. On veillera à consommer une quantité importante de fruits et légumes, en alternant le cru et le cuit (car c'est dans le cru que se trouvent certaines enzymes digestives et nutriments essentiels à l'équilibre de la flore intestinale). On limitera l'apport de céréales raffinées (pain, pâtes et riz blanc), sucres raffinés (sucre, confiture, miel, confiseries, gâteaux, viennoiseries, sodas...etc).

On limitera également les produits laitiers tels que les yaourts, formages blanc et formages).

Et pour un apport en probiotiques naturels (garants de la bonne santé de notre flore intestinale), on consommera régulièrement des légumes lacto-fermentés (pour plus de précision, je vous renvoie à mon article du mois dernier sur ce sujet, sur mon blog).


Prendre soin de sa peau


La beauté de la peau dépend en grande partie de la façon dont on la nourrit de l'intérieur. Pour avoir une belle peau, dépourvue de boutons et autres désagréments, il est indispensable d'avoir un foie en bon état. Car si celui-ci ne parvient plus à éliminer les déchets, c'est vers la peau que ces derniers seront redirigés.


Pour une peau souple et correctement hydratée qui ne tiraille pas, les nutriments tels que les vitamines A, E et C ainsi que les oméga 3 sont indispensables.

Une belle peau doit également être régulièrement débarrassée de ces cellules mortes. Pour cela, on effectuera 2 fois par semaine un brossage à sec avec un loofa (sorte de gant de crin naturel). En plus de laisser la peau douce, cette pratique stimule également la circulation lymphatique ce qui aura pour effet un nettoyage en profondeur de nos humeurs, ainsi qu'une amélioration de l'aspect "peau d'orange".


Les cycles hormonaux


Les cycles prémenstruels, ou les périodes de pré ménopause et ménopause, peuvent parfois s'accompagner de signes gênants comme des douleurs au ventre, des troubles du sommeil, des changements d'humeur, des bouffées de chaleur....

Pour éviter ces désagrément, il est indispensable d'adopter une meilleure hygiène de vie: les conseils donnés plus haut permettant de limiter de façon très significative les différents troubles que l'on peut rencontrer dans ces périodes.


Mais on pourra également s'aider de certaines plantes comme le gattilier ou le maca

(qui régularisent les cycles et soulagent le syndrome prémenstruel, atténuent les bouffées de chaleur), la sauge ( qui limite des sueurs nocturnes, les bouffées de chaleur, et plus généralement l'inconfort lié à la ménopause), le houblon (pour son effet relaxant et positif sur les bouffées de chaleur), ou encore l'huile d'onagre (pour son effet anti-âge sur la peau).


Les troubles de la circulation


Pour des jambes légères, on veillera à ne pas surcharger le foie (sinon il ne filtrera pas correctement le sang qui s'épaissira et ne pourra plus circuler de façon fluide).


Outre une bonne alimentation, riche en fruits et légumes, il est important de pratiquer une activité physique qui favorise le retour veineux (comme la marche ou la course à pied), saisir toutes les occasions de marcher pieds nus dans une eau fraiche, ou pratiquer la douche écossaise (uniquement sur les jambes pour les plus frileuses!).


Certaines plantes favorisent la circulation sanguine, comme le marronnier d'Inde, la vigne rouge ou encore l'hamamélis.

Il faut bien garder à l'esprit que ces plantes peuvent certes apporter une aide ponctuelle, mais qu'elle ne peuvent en aucun cas remplacer une bonne hygiène de vie pour un bien-être durable.


Les carences en fer

Il n'est pas rare que les femmes manquent de fer (notamment en raison de l'élimination du sang lors des règles), ce qui entraîne de la fatigue et une sensation d'essoufflement.

Nos besoins en fer peuvent aisément être comblés par l'alimentation. Les aliments riches en fer sont principalement la viande (dont la consommation devra rester très modérée car c'est l'un des aliments les plus acidifiants pour l'organisme), le poisson, les fruits de mer, les oléagineux et les légumineuses.

Si vous souhaitez tout de même prendre un complément alimentaire à base de fer, assurez vous d'une réelle carence grâce à une prise de sang, car un excès de fer a un effet oxydant sur l'organisme.


Pour un petit coup de boost, sachez que la spiruline est riche en fer.

L'herbe d'orge est particulièrement concentrée en chlorophylle, vitamines, minéraux et antioxydants.

Quant à l'eau de Quinton, sa similitude avec le plasma sanguin lui procure un effet reminéralisant de premier ordre, en raison de la grande biodisponibilité des minéraux qu'elle contient.


Un sommeil réparateur

Les femmes sont particulièrement exposées aux troubles du sommeil. Cela peut être dû à différents facteurs tels que la charge mentale (on a en tête toutes les tâches à accomplir le lendemain...), les perturbations hormonales, le stress...


Pour un bon sommeil, allez vous coucher dès les premiers signes d'endormissement (baillements, yeux qui piquent), gardez sur votre table de nuit un carnet et un crayon pour noter les idées qui vous passent par la tête et ainsi vous décharger mentalement,

respirez un peu d'huile essentielle de lavande vraie, orange douce, petit grain bigarade ou néroli avant de vous endormir (effet apaisant immédiat).

Pour celles que ces techniques ne parviendraient pas à apaiser suffisamment, vous pouvez prendre sous forme de cure des plantes telles que la passiflore ou la valériane.


J'espère que ces quelques conseils vous aideront à prendre soin de vous, et à vivre pleinement votre féminité!

Et pour celles qui souhaitent aller plus loin avec un programme d'hygiène de vie personnalisé, vous pouvez me contacter par téléphone au 06.14.65.70.74 pour prendre rendez-vous.



38 vues0 commentaire