top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurChristine Barris

Intestin Irritable: Les aliments à éviter

Dernière mise à jour : 10 mars


Intestin Irritable: Les aliments à éviter

La santé des intestins est particulièrement importante, à plusieurs titres.


Tout d'abord, des intestins irrités provoquent des inconforts digestifs, comme les ballonnements, des troubles du transit, des gaz, et autres sensations de lourdeur après les repas.


Il faut également savoir que 70% de nos cellules immunitaires logent dans nos intestins. Leur équilibre est donc essentiel pour assurer la défense de notre organisme contre les divers virus et microbes.


Une consommation excessive d'aliments irritants va entraîner une inflammation de la paroi intestinale, et conduire à sa porosité.

Cela signifie que nos intestins ne joueront plus leur rôle de barrière et laisseront passer les déchets dans la circulation sanguine.

La présence de ces déchets dans notre organisme peut entraîner l'apparition de maladies auto immunes, suite au dérèglement du système immunitaire, alerté trop fréquemment par la présence de corps étrangers dans l'organisme.

Ces maladies auto-immunes sont par exemple la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis ou encore l'hypothyroïdie d'Hashimoto.


Un intestin suffisamment perméable permet également d'assurer l'absorption correcte des nutriments essentiels à l'organisme, comme les vitamines et les minéraux.

Certaines carences sont effectivement dues à des intestins trop poreux, pas suffisamment perméables, et c'est sur cet aspect qu'il faut agir.



Pour garder des intestins en bonne santé, il faut éviter de consommer les aliments qui les irritent.


En voici les principales catégories:


Le gluten


Il s'agit d'une protéine présente dans la plupart des céréales, comme le blé et le seigle.

Il se trouve donc de nombreux aliments: le pain (baguette, pain complet, aux céréales, de seigle...), les pâtes, le boulghour....

Parmi les céréales, seuls le riz, le quinoa, le sarrasin, le millet et l'amarante n'en contiennent pas.

Les personnes atteintes de la maladie cœliaque sont allergiques au gluten, mais de nombreuses personnes ne souffrant pas de cette pathologie y sont tout de même intolérantes.

De manière générale, nous devons tous limiter notre consommation de gluten, particulièrement irritant, car il peut causer des dommages à l'intestin et provoquer des symptômes gastro-intestinaux, ou entrainer une porosité intestinale.



Les produits laitiers


Le lactose, le sucre présent dans les produits laitiers, nécessite pour sa digestion la présence de lactase.

Or cette hormone cesse s'être synthétisée par notre organisme dès l'âge de 4 ans.

Par conséquent, tous les individus au delà de cet âge ne sont pas en mesure de digérer correctement le lactose.

La consommation de produits laitiers peut provoquer des symptômes digestifs tels que ballonnements, gaz et diarrhée.

Les produits laitiers contiennent également de la caséine, une protéine du lait, qui peut elle aussi causer des réactions inflammatoires au niveau des intestins.

Font partie des produits laitiers le lait, les yaourts, formages, fromages blancs, beurre, crème...




Les sucres raffinés


Il s'agit du sucre blanc présent dans les pâtisseries, glaces, viennoiseries, bonbons, chocolat et autres confiseries.

Ils peuvent favoriser la croissance dans les intestins de bactéries nuisibles et perturber l'équilibre de la flore intestinale.

Ils peuvent également causer des problèmes digestifs, tels que des ballonnements et des gaz.




Les fritures et les graisses saturées


Les aliments riches en matières grasses saturées (viande rouge, charcuterie, beurre, crème fraîche, fromage, fritures...), peuvent être difficiles à digérer et peuvent entraîner des problèmes tels que des douleurs abdominales, des reflux acides et des selles molles.




Les aliments épicés


Les épices peuvent irriter la muqueuse intestinale et provoquer des symptômes tels que des brûlures d'estomac, des reflux gastriques, des douleurs abdominales et des diarrhées.



Les additifs alimentaires


La plupart des aliments transformés contiennent des additifs : plats industriels, biscuits, sauces, voire même jambons et blancs de volaille sous vide.

On trouve aujourd'hui des additifs dans de nombreux aliments qui ne sont pas faits maison.

Certains additifs alimentaires, tels que les édulcorants artificiels, les colorants et les conservateurs, peuvent être irritants pour les intestins et provoquer des symptômes digestifs.



Conclusion


Pour garder des intestins en bonne santé, il est donc recommandé d'éviter de consommer ces aliments qui les irritent.

Vous pourrez ainsi vous prémunir des troubles qui pourraient découler d'intestins enflammés, et retrouver une meilleure digestion.



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page