top of page
Rechercher
  • Christine Barris

Lutter contre la dépression saisonnière

Dernière mise à jour : 4 déc. 2022


Lutter contre la dépression saisonnière


Pendant l'hiver, la baisse de la luminosité peut influer sur notre humeur, c'est ce qu'on appelle communément la dépression saisonnière.

Il ne s'agit pas de dépression au sens strict, heureusement! Mais on se sent d'humeur plus maussade, on a moins d'entrain...


Ce manque de lumière a une incidence sur notre rythme circadien, qui s'en trouve perturbé. Le rythme circadien dure 24 heures, et il est réglé sur la luminosité. Donc en hiver, les jours étant pus courts, il se dérègle, et avec lui certaines fonctions de notre organisme qui en dépendent.


Cela peut donc avoir plusieurs répercussions sur notre organisme, en raison de la baisse de sécrétion de certaines hormones:


- un sommeil perturbé, à cause de la baisse de production de mélatonine

- une humeur maussade , causée par un taux de sérotonine plus faible

- une baisse d'énergie, pas manque de noradrénaline

- une perte de motivation, qui s'explique par un ralentissement de la production de noradrénaline


Cette baisse de luminosité hivernale entraine donc de multiples bouleversements dans notre corps, ce qui affecte notre entrain et notre joie de vivre.

Car malheureusement, la lumière artificielle ne peut pas compenser le manque de lumière naturelle, son intensité n'étant pas suffisante.


Lorsque l'hiver arrive, on a donc tendance à manquer de tonus, à avoir besoin de dormir davantage. On peut également devenir plus irritable, voire anxieux. Ou encore ne plus avoir envie de ne rien faire, ne pas trouver de motivation, avoir du mal à rester concentré.

Pour pallier à tous ces désordres, voici quelques conseils à mettre en place dans votre quotidien:


Une alimentation digeste et reminéralisante


- Privilégiez les légumes crus ou cuits à la vapeur (pour préserver les enzymes, les vitamines et les minéraux sensibles à la chaleur)., les fruits en dehors des repas, les oléagineux et graines (amandes, noix ,noisettes, graines de courge, de lin de chia, de sésame...etc)


- Apportez à votre système nerveux tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement, grâce à la consommation de petits poissons gras (sardines, maquereau, anchois, harengs...), d'huile de colza ou de noix, de céréales complètes (pain, riz, pâtes complètes...), et de fruits oléagineux dont nous avons parlé dans le précédent paragraphe.


- Choisissez de bons sucres, riches en minéraux: ceux des fruits secs (figues, abricots, bananes, dattes) au détriment du sucre raffiné que l'on trouve dans les biscuits et gâteaux industriels


- Consommez des épices, qui réchauffent l'organisme: gingembre, curcuma, cannelle...

Vous trouverez dans les magasins spécialisés des infusions à base d'épices, idéales pour les soirées d'hiver.


- Remplacez le café, le thé noir ou les sodas par du thé vert ou des infusions de verveine, camomille, tilleul...relaxantes.


- Faites des repas légers le soir, pour faciliter la digestion et ne pas perturber le sommeil. Evitez les viandes, la charcuterie, les sauces, le fromage...

Favorisez plutôt les légumes vapeur ou les soupes.


- Prenez votre temps pour manger, et assurez vous d'être dans une atmosphère calme et détendue, afin de favoriser une bonne digestion.


Misez sur une activité physique


Bouger permet de sécréter des hormones qui contribuent à notre bien-être, notamment:

- les endorphines, encore appelées hormones de la bonne humeur

- la dopamine, qui booste notre énergie

- la sérotonine, notre anti dépresseur naturel


Notons que la sérotonine est le précurseur de la mélatonine, l'hormone du sommeil. L'activité favorisera donc un sommeil de meilleure qualité.

Pour en ressentir tous les effets bénéfiques, il est conseillé de pratiquer une activité physique de courte durée et d'intensité moyenne, mais régulièrement. Par exemple, 30 minutes de marche quotidienne à un bon rythme.


Exposez vous quotidiennement à la lumière naturelle


Prenez chaque jour 15 à 20 minutes pour faire une balade en plein air, afin de profiter de la lumière naturelle du soleil dont nous avons tant besoin en cette saison.

Si vous habitez au bord de la mer ou en montage, c'est bien entendu plus facile. Mais même en ville, vous pouvez trouver un parc ou un square pour profiter pleinement de votre pause.


N'abusez pas des écrans


La lumière bleue de nos télévisions, ordinateurs, smartphones et tablettes perturbe notre sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil), déjà mise à mal par le manque de luminosité pendant l'hiver.

Il faudra donc veillez à limiter notre consommation d'écrans au strict nécessaire.

Accordez vous des moments de repos


En hiver notre corps a besoin de se mettre au ralenti.

Profitez-en pour pratiquer des activités de relaxation comme la méditation, la réflexologie plantaire, la sophrologie...

Vous pouvez également faire des pauses respiration, ou encore des mini siestes de 10 à 15 minutes pour recharger les batteries.



Et si malgré tous ces conseils, vous vous sentez encore "à plat", contactez moi pour un bilan et des conseils personnalisés!





23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page